Blogue du Jardin2m

L’aoûtement chez les conifères

Chaque automne, les végétaux doivent se préparer à l’hiver qui arrive. C'est ce qu'on appelle L'AOÛTEMENT.

Chez les arbres et arbustes feuillus, l’aoûtement consiste à la lignification des branches annuelles tendres en bois rigide. Cette étape est accompagnée d’une coloration automnale du feuillage, puis d’une chute de toutes les feuilles. Ce dernier processus permet le renouvellement du feuillage à chaque année. On peut noter quelques rares exceptions, par exemple certaines variétés de chênes qui gardent leurs feuilles brunies pendant l'hiver.

Du côté des conifères, la lignification du bois s’accompagne de la perte d'une partie des vieilles aiguilles. Chaque espèce étant différente, les vieilles aiguilles à tomber peuvent avoir de 2 à 5 ans (ici aussi certaines exceptions, comme le mélèze qui se vide de toutes ses aiguilles chaque automne). Cette perte sera plus ou moins importante selon les années ou les conditions suivantes :

  • Croissance importante des nouvelles aiguilles quelques années plus tôt
  • Stress causé par un été chaud ou sec
  • Stress d’adaptation d’une nouvelle plantation

Aoûtement chez les conifères

Le phénomène se produit en fin d’été (aoûtement pour mois d’août!) et se poursuit en automne. Il peut être drastique et spectaculaire. On perçoit d’abord un changement de couleur des aiguilles, généralement au centre et près du tronc, qui passe du vert au rouille. Les aiguilles tombent par la suite à leur propre rythme. Le renouvellement se fera les années suivantes, au bout des branches. Au fil du temps, plus le feuillage est dense, moins l’aoûtement au centre devient visible.

De façon générale, tant que les terminales des branches restent belles et bien vertes, la plante est en santé. Un bon arrosage en profondeur aux 7 à 15 jours jusque tard en automne lui permettra de faire de bonnes réserves d’eau avant l’hiver et de se remettre plus rapidement du choc hivernal au printemps suivant.

Enregistrer

Partagez cette chronique

Publiée par Jardin2m le lundi 23 octobre 2017

Commentaires

André Provencal Publié le 27 octobre 2017 à 9h29
Je possède un petit if d'Amerique. Vers le mois de juin, il a perdu toutes ses aiguilles. J'avais pensé qu'elles étaient passées sous les dents des chevreuils . En août, il a verdi, mais reste petit. Est-ce normal?
Jardin2m Publié le 27 octobre 2017 à 9h47
Bonjour, Je ne sais pas dans quelle région vous habitez, ni l'âge de votre plante? Mais non, il n'est pas normal pour un Taxus de perdre toutes ses aiguilles, en juin de surcroit. Plusieurs possibilités peuvent en être la cause, dont les chevreuils, comme vous le mentionnez. Mais il peut aussi avoir réagit à un sol trop sec. Néanmoins, s'il se remet du choc/stress qu'il a subit, c'est bon signe. Mais il est tout à fait normal qu'il mette toutes ses énergies à refaire un feuillage vert, plutôt qu'à une croissance des branches. L'équipe du Jardin2m

Ajouter un commentaire

Ajouter votre avatar

Vous pouvez créer votre avatar personnalisé sur Gravatar. Gravatar (abréviation de globally recognized avatar) est un service de centralisation d'avatar utilisé sur de multiples plate-formes.

Zone de rusticité

La carte des zones de rusticité des plantes montre les zones qui sont les plus propices à la survie de différents types d'arbres, d'arbustes et de fleurs, d'après les conditions climatiques moyennes de chaque région.

  • 3a
  • 3b
  • 4a
  • 4b
  • 5a
  • Châteauguay5a
  • Gaspé4a
  • Gatineau4b
  • Joliette4a
  • Labelle3a
  • Lachute4a
  • Laval5a
  • Magog4a
  • Mascouche4b
  • Mont-Laurier3a
  • Montréal5a
  • Oka5a
  • Sainte-Agathe4a
  • Saint-Eustache5a
  • Saint-Hyppolyte4a
  • Saint-Jérôme4b
  • Saint-Jovite4a
  • Sorel4b
  • Trois-Rivières4a
  • Valleyfield4a
  • Vaudreuil5a

Localiser ce végétal

ici

Effectuer une recherche

  • Végétaux
  • Produits
0cm
10m+
0cm
10m+
Fermer