Blogue du Jardin2m

Entreposage des bulbes d'été

 

Les Dahlias, cannas et bégonias que nous achetons sous forme de plantes annuelles au printemps proviennent de bulbes ou rhizomes non rustiques à nos hivers québécois. Ils peuvent toutefois être entreposés pour l’hiver, permettant ainsi de les conserver d’une année à l’autre.

À quel moment récupérer les bulbes?

Ils doivent être récupérés après un premier gel d’automne noircissant les feuilles. Ce gel survient habituellement vers la fin septembre ou début octobre. Lorsque les automnes sont particulièrement chauds, les gels peuvent se faire attendre plus longtemps. Un premier gel en début novembre risque d’être trop sévère pour les bulbes et les abîmer. C’est pourquoi il est sage de déterrer ses cannas, dahlias et bégonias en début d’octobre même si aucun gel ne s’est manifesté.

Déterrer, récupérer, identifier

Pour faciliter la manipulation, il est suggéré de tailler le feuillage avant de déterrer les bulbes. On les recueille doucement par la suite à l’aide d’une fourche à bêcher, en tentant de ne pas les abîmer. Une fois retirés du sol, séparez les différents rhizomes délicatement et secouez ou utilisez une petite brosse pour enlever le surplus de terre. Taillez de nouveau les tiges, plus près du rhizome cette fois. Assurez-vous ensuite de bien identifier chaque variété.

Laisser sécher

Les bulbes doivent sécher durant une journée complète. On les dépose à plat sur du papier journal, dans un endroit frais, sec, à la noirceur. Évitez de les laisser sécher au soleil.

Entreposer

Une fois divisés, nettoyés et séchés, les bulbes et rhizomes sont prêts à être trempés dans une poudre antifongique les aidant à rester intacts jusqu’au printemps.

Les voilà fins prêts à être entreposés dans des sacs de papiers bruns (idéalement), remplis de vermiculite ou de mousse de tourbe. Placez le tout à la noirceur, à l’abri de l’humidité ET de la sécheresse, du gel et des rongeurs. La température de leur emplacement devrait osciller entre 4 et 10 degrés celcius.

Vérification

En janvier, vérifiez l’état des bulbes. Retirez ceux qui démontrent des signes de pourriture afin d’éviter une contamination. Si au contraire, vous constatez un ratatinement de sécheresse, vaporisez d’un fin jet d’eau.

Replanter

Au printemps, vous saurez que les bulbes sont sortis de leur dormance lorsque de nouvelles tiges se mettent à pointer. C’est le moment de les replanter en pots, à l’intérieur, pointes vers le haut. La transplantation au jardin pourra se faire une fois que tous risques de gel au sol soit passé.

Bon jardinage!

Enregistrer

Partagez cette chronique

Publiée par Jardin2m le jeudi 17 septembre 2015

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Ajouter votre avatar

Vous pouvez créer votre avatar personnalisé sur Gravatar. Gravatar (abréviation de globally recognized avatar) est un service de centralisation d'avatar utilisé sur de multiples plate-formes.

Zone de rusticité

La carte des zones de rusticité des plantes montre les zones qui sont les plus propices à la survie de différents types d'arbres, d'arbustes et de fleurs, d'après les conditions climatiques moyennes de chaque région.

  • 3a
  • 3b
  • 4a
  • 4b
  • 5a
  • Châteauguay5a
  • Gaspé4a
  • Gatineau4b
  • Joliette4a
  • Labelle3a
  • Lachute4a
  • Laval5a
  • Magog4a
  • Mascouche4b
  • Mont-Laurier3a
  • Montréal5a
  • Oka5a
  • Sainte-Agathe4a
  • Saint-Eustache5a
  • Saint-Hyppolyte4a
  • Saint-Jérôme4b
  • Saint-Jovite4a
  • Sorel4b
  • Trois-Rivières4a
  • Valleyfield4a
  • Vaudreuil5a

Localiser ce végétal

ici

Effectuer une recherche

  • Végétaux
  • Produits
0 cm
10 m+
0 cm
10 m+
Fermer